Le CBD est la version médicale du cannabis qui est légalement disponible dans certains pays. Si vous êtes un patient et que vous souhaitez vous le faire prescrire, vous devez suivre ces directives.

Démarrer le programme

Pour commencer, il existe un programme qui a vu le jour. Il s’agit d’un dispositif expérimental qui vise à faire la lumière sur ce qui devrait être autorisé et ce qui devrait être corrigé dans la CBD bio. Il s’agit d’avoir une vision globale de la question afin de ne pas envoyer un tas de citoyens dans la dépendance. C’est pourquoi le programme suivi par le comité scientifique comprend un grand nombre de patients. Il s’agit de vérifier qu’il n’y a pas d’effets secondaires pendant au moins deux ans.

Vous devez respecter ce programme. Pour cela, vous devez demander l’aide de votre médecin traitant. Il connaît très bien votre cas et fera de son mieux pour vous intégrer dans le programme. Il ou elle doit être convaincu(e) que c’est la seule alternative dont vous disposez pour traiter votre maladie.

Essayez toutes les autres solutions

Avant d’en arriver au programme d’intégration ou à la prescription de cannabis, vous devez avoir tout essayé. Il s’agit de prendre tous les médicaments, d’essayer tous les traitements pour soulager votre douleur. S’il n’y a pas de résultat positif après cela, vous êtes sûr qu’il n’y a aucun moyen de contourner la prescription de cannabidiol.

Plus important encore, tous les traitements doivent être accompagnés par un médecin. Celui-ci pourra alors certifier que, d’un point de vue légal et médical, vous avez déjà essayé toutes les options et qu’elles n’ont pas abouti.

Faites attention à votre profil

Le profil est très important pour un patient qui veut être inclus dans la liste restreinte des patients à qui l’on peut prescrire du CBD. Vous devez faire ce qu’il faut pour être dans la norme.

Tout d’abord, cela vous éloignera de votre objectif d’être un patient à risque. C’est-à-dire que la dépendance ne devrait pas être votre lot.

Deuxièmement, il serait sage que vous n’ayez pas eu de problèmes de traumatisme ou d’automédication. Si vous regardez de près votre dossier, vous ne trouverez aucune discrimination médicale. Vous n’avez jamais pris plus que la dose prescrite d’un quelconque médicament. Cela démontrera votre sérieux et assurera la confiance des décideurs.

Enfin, il est important que vous ayez quelqu’un qui prenne le volant à votre place. Vous devez donc être dans une situation stable tant sur le plan social que professionnel. De cette façon, le respect de l’interdiction de conduire ne posera pas de problème.

Maîtriser la question

Si vous voulez commencer à consommer du cannabis médical, il s’agit aussi d’être informé. Vous devez en savoir suffisamment sur ce sujet. Il existe un certain nombre d’experts et de documents en ligne qui peuvent vous fournir des informations solides. Ainsi, lorsque vous vous rendrez dans le cabinet de votre médecin, vous lui direz en quoi ce médicament vous sera utile. En outre, vous devez suivre les étapes mentionnées ici sans l’avis du médecin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici