Quelles sont les propriétés médicinales du CBD ?

Le CBD est l’un des dix cannabinoïdes les plus populaires. Les recherches scientifiques sur le sujet se multiplient. Elles ont découvert le potentiel médicinal très prometteur de cette molécule en quelques décennies seulement. Vous avez des questions sur les propriétés thérapeutiques du CBD ? Faisons le point sur la situation dans son ensemble.

Le chanvre est une plante millénaire aux vertus médicinales.

Le chanvre était utilisé à des fins thérapeutiques dans l’antiquité.

Qui a dit que le cannabis serait la médecine du futur ? En vérité, le chanvre médical est utilisé depuis le premier siècle avant Jésus-Christ ! La médecine chinoise, notamment, le conseille pour le traitement des rhumatismes, de la malaria, des problèmes digestifs et gynécologiques.

En Inde, le cannabis est utilisé à des fins cérémonielles et médicinales depuis plus de 3000 ans. Tranquillisant, antibiotique, analgésique, aphrodisiaque, et ainsi de suite… Le chanvre est utilisé à des fins médicales dans diverses cultures depuis des millénaires. Au vingtième siècle, la morphine le remplace dans les régimes anti-douleur. Retirée de la pharmacopée en 1953, la loi la reclasse comme stupéfiant, et son usage est largement illégal.

La découverte du système endocannabinoïde a réintroduit le chanvre sur le devant de la scène.

Dans ce contexte, la découverte du système endocannabinoïde dans le corps humain en 1992 a été une surprise pour le monde scientifique. En effet, sa fonction de préservation de l’homéostasie interne a transformé la façon dont la communauté médicale considérait le cannabis. Les recherches scientifiques se succèdent. Elles se concentrent sur les bénéfices thérapeutiques du THC sur les individus souffrant du SIDA, de la maladie d’Alzheimer, de la maladie de Parkinson, et même de la sclérose en plaques.

Focus sur les qualités thérapeutiques du CBD.

Le CBD et le système endocannabinoïde

Il faudra plusieurs années pour que la recherche étudie les qualités thérapeutiques du cannabidiol. Les études montreront bientôt des résultats extrêmement positifs. De plus, contrairement à son parent le THC, le CBD n’a aucun effet psychoactif. Mieux encore, lorsque le CBD se lie aux récepteurs cannabinoïdes CB1 et CB2, il inhibe les effets nocifs du THC ! Les effets médicinaux du CBD, quant à eux, agiraient immédiatement lorsque cette molécule est couplée à d’autres récepteurs présents dans le corps humain :

GPR55, un récepteur critique pour l’équilibre métabolique, fonctionnant sur la production d’insuline, le contrôle de l’appétit et la fonction gastro-intestinale ; 5HT1A, un récepteur du système nerveux central et périphérique. Il influence nos fonctions cognitives lorsqu’il est activé par la sérotonine. Il a également un impact sur notre humeur, notre faim, et la capacité de notre corps à thermoréguler.

L’impact de l’entourage

Les recherches les plus actuelles s’accordent sur un point : l’effet d’entourage décuplerait l’efficacité du CBD.

Un extrait de plante à forte concentration en CBD serait donc plus efficace sur le plan thérapeutique qu’un extrait de cannabidiol sous sa forme pure. Par conséquent, il semble que, pour être totalement efficace, le CBD doive fonctionner en tandem avec tous les autres cannabinoïdes présents dans une plante de cannabis. Par conséquent, il est préférable de consommer un large spectre de cannabinoïdes avec une concentration élevée de CBD plutôt que de consommer du CBD pur.

L’interaction du CBD avec le corps humain fait apparaître une pléthore de possibilités médicinales. Cependant, les fabricants de CBD ne sont pas encore autorisés par la loi à vanter les avantages médicinaux des produits qu’ils vendent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici